Tunisie : Un billet à l’effigie de la 1ère femme médecin

Depuis fin mars, un billet de banque, à l’effigie de Tawhida Ben Cheikh, la première femme médecin du Maghreb circule en Tunisie. Il s’agit du premier hommage que lui rend la Tunisie, et  à travers elle, un  hommage à la femme tunisienne, particulièrement dans le secteur scientifique.

Emis par la Banque centrale tunisienne, ce billet de 10 dinars est un symbole fort significatif. La docteure Tawhida Ben Cheikh  est la première femme tunisienne ayant exercé la médecine. Selon M. Ben Saïd, un haut responsable de la BCT, il s’agit de « saluer les médecins et tout le corps médical en Tunisie puisque la mise en circulation de cette coupure intervient au moment où notre armée blanche est en première ligne dans la guerre contre le nouveau coronavirus ». 

Née en 1909, Tawhida Ben Cheikh a obtenu son baccalauréat en Tunisie et fait ses études de médecine à Paris. Médecin généraliste à son retour à Tunis en 1936, elle deviendra plus tard pédiatre puis gynécologue. De 1955 à 1964, elle dirige le service de maternité de l’hôpital Charles-Nicolle puis, jusqu’à sa retraite en 1977, celui de l’hôpital Aziza Othmana, les deux principaux établissements de santé publique de Tunis. Tawhida Ben Cheikh a contribué à mettre en place le planning familial en Tunisie. Ancienne vice-présidente du Croissant-Rouge tunisien, elle est décédée en 2010 à l’âge de 101 ans.

Au verso du nouveau billet de dix dinars, une illustration de poteries et de bijoux berbères  rend hommage à la femme artisane .

Un très bon exemple, parmi d’autres, à reprendre par notre pays qui ne manque d’ailleurs pas de femmes brillantes et qui ont marqué l’histoire par leur empreinte.