L’UNFPA appuie le ministère de la santé marocain

Le Ministère de la Santé et l’UNFPA, Fonds des Nations Unies pour la Population au Maroc vont œuvrer ensemble pour réduire les décès maternels évitables et les besoins insatisfaits en planification familiale . Les deux partenaires ont signé un plan de travail annuel visant à soutenir les programmes nationaux de santé reproductive dont la lutte contre la violence à l’égard des femmes et des filles.

Cette collaboration visera concrètement à appuyer la stratégie nationale de l’élimination des décès maternels évitables, le système de surveillance des décès maternels et riposte,  la promotion de la profession sage-femme, la promotion de l’utilisation des méthodes contraceptives de longue durée, la couverture sanitaire universelle, le système d’information, la mise en place du Dispositif Minimum d’Urgence en Santé Reproductive (MISP/RH), la prévention des cancers féminins, l’implantation du programme national de santé publique pour la prise en charge des femmes et des filles victimes de violence, la promotion de l’accès des jeunes aux services de santé sexuelle et reproductive et  la recherche action.

L’UNFPA, qui célèbre cette année son 45ème anniversaire de présence au Maroc appuie 150 pays dans la collecte des données démographiques à même de comprendre leurs tendances et de développer des politiques permettant d’assurer un développement durable et inclusif. L’UNFPA est aussi l’agence directrice de l’ONU en charge des questions de santé sexuelle et reproductive, y compris la planification familiale et les soins de santé maternelle. Il est aussi l’un des principaux organismes onusiens chargés de faire progresser l’égalité des sexes et de lutter contre la violence basée sur le genre. L’UNFPA s’associe aussi aux jeunes pour les aider à prendre part aux décisions qui les concernent et renforcer leur capacité à faire progresser les droits fondamentaux et les questions de développement y compris la planification familiale et les soins de santé maternelle. Il est aussi l’un des principaux organismes onusiens chargés de faire progresser l’égalité des sexes et de lutter contre la violence basée sur le genre.