Les “Trésors de l’Islam en Afrique” à Rabat

Depuis le 17 octobre Rabat, capitale des lumières expose “Trésors de l’Islam en Afrique, de Tombouctou à Zanzibar”.Une exposition qui explore le domaine inédit des cultures de l’islam en Afrique subsaharienne. Trois espaces emblématiques de Rabat accueille plus de 250 oeuvres d’art patrimoniales et contemporaines, issues de collections publiques et privées du Maroc, d’Afrique et d’Europe.

13 siècle d’histoire  sont racontés par l’exposition, à travers un voyage dans le temps alliant, art contemporain, artisanat, patrimoine immatériel,  archéologie, architecture , ethnographie , calligraphie … Tout aussi impressionnante est l’exposition,l’est aussi la scénographie adoptée par  cette jeune équipe organisateurs -artistes de cette manifestation culturelle. Une réussite car par  leur  savoir-faire, ces jeunes ont réussi  à  faire rayonner des œuvres inédites,se transformant en conteurs d’histoire des « Trésors de l’Islam en Afrique ».Durant tout le parcours, l’écriture nous sert de guide, son rôle au fil des siècles dément la conviction partagée d’une transmission uniquement orale de l’histoire en Afrique.

Les parcours de l’exposition

Déployée dans trois monuments remarquables de  Rabat, la casbah des Oudayas, les voûtes de Bab El Kebir entrent en résonance avec les architectures plurielles d’Afrique subsaharienne qui y sont présentées. Bab Rouah, ancienne porte de l’enceinte almohade  accueille une section spécifique consacrée aux dialogues spirituels entre le Maroc et l’Afrique de l’Ouest  à travers le patrimoine rituel et musical des Gnaouas et la géographie transnationale de la Tijaniyya.Enfin au Musée  Mohammed VI d’art moderne et  contemporain, l’exposition propose en trois étapes, la diffusion de l’islam, les pratiques de la religion et les arts de l’islam au sud du Sahara.

Autre temps fort de  l’exposition, un cycle de conférences est organisé par l’Académie du Royaume du Maroc permettant de sensibiliser le grand public aux problématiques culturelles antérieures et actuelles de l’Afrique,animés par d’éminents  professeurs , historiens, experts et chercheurs d’horizons divers.

L’exposition “Trésors de l’Islam en Afrique, de Tombouctou à Zanzibar » est organisée par l’Académie du Royaume du Maroc en partenariat avec l’Institut du monde arabe (IMA), le ministère de la Culture  et la Fondation nationale des musées (FNM).Elle se poursuit jusqu’au 25 janvier 2020.