Le secret des bons aliments

Et si votre principal atout anti-âge se trouve dans votre assiette et non pas dans ces crèmes et lotions réputées pour leur pouvoir antivieillissement ? Aujourd’hui, les scientifiques sont formels. Certains aliments sont une mine pour préserver son capital santé. Petit tour d’horizon.

L’influence de l’alimentation sur la santé ne fait aucun doute. De nombreuses études ont été publiées sur le sujet. La dernière en date est celle du Journal of the American Medical Association qui a concerné 40 000 femmes suivies pendant 5 ans. L’étude est formelle. Les femmes qui ont une hygiène alimentaire à base de céréales, de fruits, de légumes, avec une faible teneur en graisse vivent mieux et plus longtemps. Le risque de mortalité est de 30% inférieur aux autres, confirment les auteurs de cette étude. Mais lier une alimentation inadaptée à une recrudescence  comme ce serait erroné de croire que certaines maladies sont le fruit d’une mauvaise alimentation. Beaucoup d’autres facteurs, environnementaux ou génétiques, devraient également être pris en considération.

Mais n’empêche. Une mauvaise alimentation peut causer, sur le court, moyen, ou long terme, beaucoup de dégâts. Apprendre à bien manger ne signifie nullement manger trop, mais plutôt prêter attention à ce que l’on ingère en qualité et en quantité pour préserver son capital santé. Petit déjeuner, déjeuner et dîner devront, dès lors, ponctuer vos journées, en évitant au maximum le grignotage et en abolissant les mauvaises habitudes alimentaires.  

Jeunes et en forme pour toujours

«Que l’aliment soit ta propre médecine ». Cette maxime d’Hippocrate est aujourd’hui, plus que jamais, d’actualité. Et les connaissances aujourd’hui sont telles qu’il est possible de déterminer avec exactitude et de manière scientifique les bienfaits de chaque aliment sur les cellules, la mémoire, la peau, etc. Ainsi, on ne vantera jamais assez les vertus des fruits rouges, gorgés d’antioxydants, du poisson (et plus particulièrement le saumon) réputé être riche en Oméga 3, des noix, qui sont sources de protéines, de magnésium, de vitamines B et E ou encore les légumes jaunes (carottes, citrouille, patates douces), riches en vitamine A.
En somme, une alimentation diversifiée, sans excès ni privation, tout en ne négligeant pas le plaisir gustatif et gourmand. La notion de santé ainsi  étroitement associée à celle de plaisir, c’est assurément la garantie de la jeunesse du corps et de l’esprit.

Naïma Anouar