« Fleurir ma médina » bientôt dans toute la médina de Rabat

La 4ème édition de l’action « fleurir ma médina », initiative sociale et sociétale  vise à l’embellissement et la sécurisation de l’espace public ; Initié par l’association Jossour FFM  avec le financement d’ONU Femmes, ce projet vise, à améliorer l’accès des femmes et des filles à l’espace public dans l’ancienne Médina de Rabat.

Le projet rentre dans le cadre du projet  « Rabat ville sûre et sans violence pour les femmes et les filles » en partenariat avec la Wilaya de Rabat et la Fondation Addoha.  Rabat étant inscrite depuis 2012 par l’UNESCO en tant que patrimoine international. 
Quatre  ruelles de la Médina de Rabat  Derbs Blgnaoui et Moulay Abdellah, Dribas Pirou, Lamras, Souissi et Roudias ont été revisités par les organisateurs, bénévoles et habitants de la médina. “La revalorisation de la médina de Rabat qui dure depuis 2016, en marge de la COP 22, a touché jusqu’ici 20 derbs ou ruelles. L’association souhaiterait que tout ce travail qui a démarré par le quartier Habous puisse se projeter sur toute la médina de Rabat. D’ailleurs, le projet a eu la labellisation Cop 22 » a indiqué par Samira Achour, architecte et Coordinatrice du projet « Rabat, ville sûre et sans violence pour les femmes et les filles » dont « Fleurir ma Médina » est l’un des créneaux. 

Un  travail qui a permis d’être invités à présenter le projet au 8ème sommet « Africités » en 2018 devant plusieurs partenaires internationaux. « Le projet a eu beaucoup d’applaudissements et on a pu décrocher cet appel d’offres  « Rabat ville sûre » d’ONU Femmes, un projet de six mois qui comprend 9 actions  à différentes cibles dont : « fleurir ma médina ». Après un workshop de délimitation des actions, les intervenants sont passés à l’action auprès de citoyens, lesquels ont mis la main à la pâte.  Cette approche participative a impliqué aussi les décideurs, les créateurs et le citoyen  dans la sécurité  de la ville et son embellissement » continue Samira Achour.

Une journée bien fleurie !

Pour cette édition, des ateliers de jardinage ont été organisés au profit de 40 enfants de l’école des Oudayas.  Des pots ont été offerts à tous les participants à cette action qui a été accueillie avec beaucoup de joie. Aussi, sous l’assistance de M. Brahim Tbaili, ces élèves ont été sensibilisés  à l’environnement et au développement durable. Ils ont également appris à prendre soin des plantes. « La 4 ème édition de l’action « fleurir ma médina », a été une réelle  réussite grâce à la présence des 100 bénévoles et étudiants de la Fondation Addoha qui ont contribué à l’embellissement de 20 ruelles, pour un bien-être dans l’espace public » relate la jeune Samira .

Les ateliers pratiques ont permis d’améliorer l’accès des femmes et des filles aux espaces publics et aux ruelles de l’ancienne ville de Rabat en les décorant et en les épanouissant avec la participation de femmes, de filles et d’hommes du quartier.

Khira Arab ben-saïd