« Chaos créatif » à l’Espace Rivage 

L’artiste  maroco-français Jean Numa Caux est né à Marrakech .Dès l’âge de 16 ans et durant 4 années, il a été l’élève du peintre Keith Ingermann qui l’initie à la peinture figurative aux couleurs du Maghreb et au marché de l’art. Jean Numa Caux nous invite à  découvrir ses toiles « Chaos créatif» exposées depuis  le 21 novembre à l’Espace Rivages, à  la Fondation Hassan II pour  les Marocains Résidant à l’Etranger.

“Chaos créatif” marque  e retour d’un artiste marocain à sa terre d’enfance. “Je dois beaucoup à mon enfance marocaine et j’essaie de mettre dans mes peintures tout ce que j’ai ressenti : courir dans les ruelles de la médina, flâner sur la place Jemaa El Fna, admirer le bleu Majorelle” explique l’artiste. 

 27  toiles de grand format, puissantes  font surgir une  forte tension dans un équilibre fragile, Jean explique “le geste créatif s’impose à moi, c’est devant la toile que je le domine petit à petit. C’est un long accouchement où il me faut revenir sans cesse avant d’être satisfait. Des toiles sont dans mon atelier depuis des années … inachevées ».

Par la richesse et l’intensité des couleurs, elles  font  naître des émotions multiples et complexes. Leur profondeur est accentuée par  des arrière-plans assombris et par la superposition des couches picturales « Quand je travaille la tension, parfois très forte, me permet d’oublier la technique ce qui donne à mes toiles une force incontrôlée. Je ne choisis pas les couleurs, elles s’imposent à moi à priori, ensuite mon sens de l’esthétique prend le relai”. A dominante noir, agrémentées de blanc, de rouge, et de bleu l’artiste  dira «  Il ne faut pas voir dans la couleur noire le reflet de mes humeurs purement esthétiques ».

Un chaos créatif et révolutionnaire !

Ses toiles, « Favelas », « Jardin Majorelle », « mémoire berbère », « Blue Angela », « turbulence », « Marrakech », « Ouragan Katrina », « Vitrail de Chartes », « Hommage à Notre Dame », « Abysses », « Les racines de l’amitié », répondent en quelque sorte à cette  Révolution ,à ce chaos créatif «  C’est du chaos que surgit la vie. Vivre c’est d’abord mourir. C’est la vie qui est créative et c’est dans ce sens que j’ai choisi ce titre pour cette exposition. Avant de peindre ces tableaux il m’a fallu oublier et détruire tout ce que j’avais appris. Oublier toutes mes connaissances accumulées » confie l’artiste .Si chaque toile  nait  d’une grande complicité entre deux sensibilités et deux pays de coeur , pour ce marrakchi de naissance et de coeur , l’exposition à l’espace Rivages  est «  Une chance extraordinaire de montrer dans un endroit prestigieux au Maroc le travail d’un peintre marocain, je dois beaucoup à mon enfance marocaine et j’essaye de mettre dans mes peintures tout ce que j’ai ressenti : courir dans les ruelles de la médina, flâner sur la place Jemaa El Fna, admirer le bleu Majorelle, le rouge de l’atlas et les ocres du village de mes grand- parents maternels »

L’exposition « Chaos créatif» de l’artiste  maroco-français  Jean -Numa Caux à l’Espace Rivages se poursuit jusqu’au au 20 décembre 2019.

Khira Arab ben-saïd