Abus sexuels des enfants : la campagne lancée !

Anir, la petite association au grand coeur lance sa campagne digitale de sensibilisation contre les violences et l’exploitation sexuelles des enfants, avec  le hashtag#Comprendre_Pour_Changer». Sujet très répandu mais toujours tabou au Maroc, l’exploitation sexuelle des enfants  est un phénomène qu’il faut avant tout connaître puis agir en commençant par donner la parole aux enfants agressés, dénoncer les agressions et condamnés les agresseurs.

Par le lancement de cette campagne, l’association Anir  a organisé un atelier où experts, professionnels du secteur, assistantes sociales, acteur-trices  de la société civile, étudiants, journalistes se sont exprimés sans langue de bois et avec toute sincérité et engagement sur ce fléau mondiale dont le Maroc n’échappe pas « Les victimes sont nombreuses, seulement elles ne sont pas toujours identifiées comme telles par leur entourage ou les personnes à leur contact et elles peuvent avoir du mal à parler de leur histoire, leur expérience et leur parcours depuis leur exploitation jusqu’ a leur prise en charge et leur accompagnements parfois tardifs » indique la jeune Meriem Erraoui, présidente de Anir. Certes, il n’existe à ce jour, aucune donnée précise permettant d’évaluer le nombre d’enfants victimes d’exploitation sexuelle , cependant des associations telles Anir sont nombreuses et travaillent de concert  avec  peu de moyens pour protéger les enfants abusés en essayant d’apporter des réponses aux besoins urgents et de base pour ces enfants , la prise en charge de ces victimes et de leurs familles « La prise en charge et l’accompagnement de plusieurs victimes et leur famille nous a rapprochés d’une réalité  où  souffrance rime avec silence. Face à un système inadéquat de protection de l’enfance les victimes et leurs familles se retrouvent en détresse, tiraillées de partout… Dans cet environnement, l’accompagnement et suivi, ne serait-ce que d’une seule victime, devient un vrai défi »  poursuit Meriem

Un livret de prévention très instructif !

L’atelier  fut aussi l’occasion de présenter  le livret  « Exploitation Sexuelle des enfants au Maroc : des témoignages pour Comprendre et Agir », qui regroupe douze témoignages d’acteurs en contact avec les enfants victimes de Violences et d’exploitation sexuelles «  Fruit d’un travail de terrain, le livret est l’aboutissement d’un travail  de collecte de  témoignages recueillis auprès des acteurs associatifs et institutionnels du Grand Agadir et de ses environs ainsi que des familles des victimes » expose la présidente  « ils fonts part des abus sur les mineurs, des expériences d’acteurs de terrain , exposent les difficulté que rencontrent  ces acteurs » souligne la présidente. A la fin de chaque  témoignage, le livret expose des goulots d’étranglements et fait part des recommandations des professionnels visant à mettre en brèche ces mêmes goulots. A savoir qu’en parallèle ,des  supports vidéo réalisés en arabe dialectal et en Amazigh, avec sous-titrage en français, seront diffusés afin d’ alimenter cette campagne digitale de sensibilisation contre les violences et l’exploitation sexuelles des enfants.

Les  étudiants s’engagent, notre site également!

Tenu au siège de la Faculté des Sciences de l’Education, cet évènement  entre dans le cadre de la coordination entre le Master « Education et Insertion des jeunes et des Enfants en difficulté » et l’association Anir pour rapprocher les étudiants des dynamiques et réalités du terrain. L’objectif  étant d’assurer la protection des enfants contre les violences sexuelles, l’appel est lancé aussi à tous les médias ,tout support confondu pour contribuer à la dénonciation de ce fléau néfaste. Notre webzine https://actuelles.africa apporte son soutien à cette campagne en parlant de ce livret  et consacrera plusieurs articles sur le sujet, rassemblant des témoignages de familles, de professionnels et psychologues et ou encore des experts qui ont suivi des familles et des enfants victimes d’agressions sexuelles.

Khira Arab ben-saïd