« 30 Melyoun » sur les écrans !

2020 constitue une année déterminante pour le réalisateur marocain Rabii Shajid qui se lance sur un projet d’un autre genre , la comédie, avec le film « 30 Melyoun » qui sera son tout premier long-métrage projeté dans les salles de cinéma nationales à partir du mercredi 5 février. Distribué par Canal4, « 30 Melyoun » sera projeté dans les salles de Casablanca, Marrakech, Rabat, Tanger, Fès et Tétouan.

Alliant humour et aventures rocambolesques, ce long métrage présente une affiche inédite, réunissant humoristes, chanteuses et comédiens marocains. Le public aura rendez-vous avec  Driss et Mehdi, Yassar, Ibtissam Tiskat, Karima Gouit, Fati Jamali, Rabii Kati, Rafik Boubker, Nabil Attif et Fatma Bouhane.

 

Le film raconte l’histoire de trois amis inséparables , Sami (Yassar), Zouhair (Driss) et Hicham (Mehdi). Trois jeunes trentenaires, qui un soir, se baladent en voiture et décident de s’arrêter pour fumer un joint. Quand une voiture de police s’approche d’eux, Sami au volant, entre en panique et jette le mégot, qui tombe tout juste à côté du réservoir mal fermé de la voiture des policiers… le véhicule prend feu et Sami est embarqué en prison.  Avec l’aide de son avocate (et amour d’enfance…) Nisrine (Faty Jamali), il pourra s’en sortir à condition de payer une caution de 300.000 DH.

Se sentant coupables de ce qui est arrivé à leur ami, Hicham et Zouhair décident de tout faire pour rassembler la somme, avec l’aide de Amal (Karima Gouit), fiancée de Hicham, et Sarah (Ibtissam Tiskat), femme de Zouhair. De là, démarre une aventure pleine de rebondissements et situations délirantes. Mais malgré leurs efforts, ils n’y parviennent pas.

A propos de Rabii Shahid

Après des études cinématographiques, Rabii Shajid entame sa carrière comme journaliste avant de  que s’engager dans la sphère de la production audio-visuelle, domaine pour lequel il a toujours eu une grande passion.Ces débuts fut comme chef monteur pour plusieurs spots publicitaires, émissions et films; ce sera l’occasion pour lui d’aiguiser ses habiletés techniques, de développer sa fibre artistique et esthétique, et de se découvrir une vraie vocation pour les arts visuels.

Avec plus de 14 ans d’expérience, Rabii Shajid est naturellement sollicité pour assurer la réalisation de projets de films pour les télévisions nationales, tels que le telefilm « Albazar » pour Al Oula, le telefilm « Ghalta » pour 2MTV, le court-métrages « sans réponse » et une mini-série sur 2MTV.

Rabii réalise également plusieurs publicités, émissions télés, mais surtout de nombreuses télé-réalités, qui sont devenues sa marque de fabrique : « Al Kadam Assahabi », « Lallal Laaroussa », « Cok Studio », « Dar Darkom » et bien d’autres.